Guillaume Apollinaire: L'Esprit nouveau et les poètes