Jean-Paul Sartre: Les Carnets de la drôle de guerre