Yves Bonnefoy: Ce qui fut sans lumière [In the Shadow’s Light]