Edouard Glissant: La Cohée du Lamentin. (Poétique V)